Mise en scène : Pierre Alfred Eberhard

Lecture : Jean Burucoa et Alexandre Beaulieu

Musique : Thibault Marchal et Doriane Ayxandri

Peinture : Humphrey Vidal

Sur le plateau, un dessinateur, deux comédiens, et deux musiciens.

Ils expriment, s'emportent et emportent dans un monde organique et sensitif à travers le merveilleux texte de Stig Dagerman : " Notre besoin de consolation est impossible à rassasier ".

Par les mots, par ce qu'il y a entre les mots, les trois arts jouent ensemble, tantôt de concert, tantôt individuellement.
Le sentiment contenu dans une phrase s'étire et devient musique, peinture. Les arts s'entremêlent, se répondent et se coupent, cherchant à extraire la moelle de ce texte qui vibre de toute la puissance d'une existence qui cherche désespérément à vivre.

TEASERS

Théâtre et créations pluridisciplinaire, lectures et courts métrages

Collectif ANTILOPE