un jeune Fleuriste quitte l'agitation de la ville  et emménage dans une maison située À quelques lieux à peine d’un charmant village compris entre mer et montagnes.
La maison est en ruine, il la restaure pierre par pierre, tuile par tuile et lorqu'il finit de peindre le dernier miurIl s’y installe et prend possession de sa nouvelle demeure dont seule une porte mystérieuse semble lui résister.

Il rencontre un jour une femme dont il tombe amoureux, Ils décident de vivre ensemble.
Alors qu’ils repeignent le salon, elle découvre la porte mystérieuse et l’ouvre, révé- lant un monde magique et merveilleux qui symbolise leur amour...

Ce conte exprime le rapport que nous avons à l’amour et à l’être aimé.
Qui aime-t-on véritablement ? Le sentiment d’aimer ou l’être qui nous l’inspire ? Vouloir se rapprocher du sentiment n’est-ce pas s’éloigner de l’être aimé ? 

Théâtre et créations pluridisciplinaire, lectures et courts métrages

Collectif ANTILOPE